20 juin 2017   |    

Vers une démocratisation de la vidéo à 360°…

Longtemps réservées au secteur du gaming, les vidéos à 360° s’imposent aujourd’hui dans le domaine de l’information et de la communication. Elles permettent de créer un univers et de raconter une histoire, dans un format interactif et immersif. Les spectateurs ne sont plus passifs derrière un écran : ils deviennent acteurs.

En mars dernier, Samsung a diffusé son clip publicitaire pour le lancement de son nouveau casque Gear VR. La star principale ? Une autruche – qui vole-.  La publicité fait sourire mais le message est fort et impactant. « We make what can’t be made, so you can do what can’t be done ». La réalité virtuelle c’est aller au-delà du champ des possibles, réaliser l’exploit, vivre l’impensable. Les annonceurs se sont emparés de ce nouveau format pour engager le public et susciter l’émotion. Les vidéos à 360° offrent de nombreuses possibilités créatives. Elles peuvent être perçues comme un jeu, où le consommateur découvre au fur et à mesure les facettes de l’entreprise, ses produits ou ses services. La vidéo peut être en outre doublée d’une couche interactive, décuplant l’expérience à travers des contenus additionnels permettant de favoriser l’acte d’achat… Le ROI devient ainsi mesurable.

Découvrez les vidéos des marques…

Avec l’immersion à 360°,  Coca-Cola propose de visiter son usine, Audi ou  Mercedes de tester leurs véhicules, Ikea de concevoir sa cuisine idéale. Les marques jouent donc la carte de la transparence en fixant leurs univers et en revendiquant leurs valeurs. La réalité virtuelle offre également de nombreuses opportunités aux secteurs de l’immobilier et de l’hôtellerie (visites d’appartements Stéphane Plaza, immersion dans les complexes de vacances Club-Med, ascension du Mont Blanc, traversée en highline des sites naturels). C’est une bonne manière d’attirer de nouveaux clients ou de reconquérir les anciens. Toutes ces vidéos sont directement visionnables sur YouTube ou Facebook. Le port du casque VR est loin d’être obligatoire pour vivre l’expérience… 

Informer différemment…

La réalité virtuelle a également conquis les médias, en France comme à l’étranger : TF1, France Télévisions,  Canal +, New York Times, BBC… Il est désormais possible de devenir coach the Voice et  de regarder un match à  Roland Garros comme si on y était. Le journalisme immersif est par ailleurs de plus en plus développé. La BBC et New York Times misent notamment sur une nouvelle forme de pédagogie en offrant au public une autre vision du monde. Il vit le reportage plutôt que de l’observer passivement : il va à la recherche de l’information.

Le format s’adapte donc à tous les secteurs et permet d’impliquer véritablement le public dans son acte de consommation. Une pratique que devrait suivre bientôt les entreprises dans leur stratégie de communication. 

15 juin 2017   |    

Les distributeurs de likes bientôt dans nos centres commerciaux ?

Les réseaux sociaux illustrent la culture du narcissisme et la course effrénée aux likes. Les connexions aux réseaux sociaux se multiplient quotidiennement, cachant un besoin compulsif de voir les retombées de ses publications. Et cela ne concerne pas que les adolescents, certaines personnalités publiques sont tout autant addicts. Photos légendées à coups de hashtags, surenchère du nombre de followers, commentaires percutants, tout est bon pour percer sur le web et se distinguer des autres.  À tel point que certains sont prêts à acheter leur aire d’influence… 

Un phénomène né avec l’émergence des réseaux sociaux

Le phénomène n’est pas nouveau. Les fermes à clics, ces usines qui produisent des faux comptes, font fureur depuis le déploiement des réseaux sociaux. Elles sont généralement localisées en Europe de l’est ou en Asie. Des vidéos circulent sur le web, pour montrer leur fonctionnement. Des milliers d’appareils sont reliés à quelques ordinateurs pilotés par des jeunes informaticiens diplômés chargés de liker et de commenter des pages à longueur de journée. Aujourd’hui, les réseaux sociaux tentent de contrer ce marché noir en multipliant les contrôles. C’est pour cela que les faux comptes paraissent de plus en plus authentiques: une identité virtuelle est véritablement créée. Nom, prénom, activités, photos, réseaux d’amis, le compte est banalisé et passe à la trappe.

La banalisation du marché

Les usines à clics ont longtemps été plébiscitées par les entreprises ou les personnalités publiques. Aujourd’hui, face à  un marché en plein essor, le centre commercial russe d’ Okhotny Riad a décidé d’aller encore plus loin…

Un distributeur automatique a été installé en plein magasin et vous permet d’acheter des likes sur Instagram, aussi facilement qu’une paire de chaussures.  Avec 50 roubles (78 centimes), récoltez 100 likes sur une de vos photos Instagram. Avec 100 roubles (1.57 euro), obtenez 100 abonnés supplémentaires. Mais ce n’est pas tout. Le journaliste russe Alexey Kovalev indique aussi qu’avec 850 dollars, il est possible de vous offrir 150 000 followers, qui vous rapporteront en moyenne 1500 likes sur chaque post Instagram.

La compagnie Snaptap a affirmé à Motherboard, qu’il existait des machines identiques en Russie mais aussi en Allemagne, Pologne et République-Tchèque. Aucune information concernant la France n’a encore été indiquée.

Mais nous ne vous cachons pas que cela risque d’être suspect. Donald Trump compte 50% de robots parmi ses 31 millions de followers. Quant aux stars internationales comme Justin Bieber, Kim Kardashian ou Beyoncé, ils ont perdu bon nombre d’abonnés lorsqu’Instagram a fait la chasse aux faux comptes. Toutes ces personnalités vous le confirmeront donc : monnayer sa réputation et son aire d’influence passe rarement inaperçu..

(Nouveau Western est sur FacebookLinkedIn et Twitter…)

12 juin 2017   |    

Snapchat a la cote auprès des annonceurs

Application Social Media la plus téléchargée en 2017, Snapchat compte aujourd’hui plus de 150 millions d’utilisateurs dans le monde. Les annonceurs sont de plus en plus présents sur le réseau social. Pourquoi ?

Un moyen de toucher le public 18-25 ans

71% des utilisateurs ont moins de 25 ans. L’application permet donc de toucher un jeune public, qui ne consulte pas systématiquement les médias traditionnels.  Les marques font aussi appel à des personnalités adeptes de Snapchat et icônes des jeunes, pour placer leurs produits dans les vidéos.

Le filtre personnalisé est également un moyen ludique et divertissant de mettre en avant la marque sous les traits de la personnalité de l’enseigne, comme l’ont déjà fait par exemple Evian, Taco Bell ou Mcdo.

Jeep mise beaucoup sur l’application. Elle a notamment produit une publicité, diffusée uniquement sur Snapchat.  Le public de l’application n’entre pas dans sa cible phare. L’objectif est donc de tisser une relation avec ces jeunes adultes, de « créer une affinité qui pourrait un jour se transformer en un acte d’achat et une fidélisation ».

Un laboratoire pour tester de nouveaux formats 

Snapchat permet de  proposer en avant-première les coulisses des entreprises et leurs nouveaux produits dans des vidéos de dix secondes  Les marques travaillent ainsi sur leurs storytelling via des formats narratifs courts. L’image de la marque va se dessiner au fur et à mesure des stories. C’est un modèle de brand content à suivre.

Le public peut également interagir avec l’enseigne, via des messages privés, bien moins formels que sur les autres plateformes, occasion pour les marques de créer une certaine proximité et susciter l’intérêt. Les grandes chaînes de télévision permettent par exemple d’entrer en temps réel dans les événements convoités : Roland Garros, Le Tour de France, les Molières…

Un outil créatif 

Pour les organisations comme WWF, c’est un outil de sensibilisation. Elle a mené en 2014 une campagne « Don’t let this be my #LastSelfie »  illustrant des animaux en voie d’extinction. Le snap, qui disparait après dix secondes, est la représentation parfaite de cette menace.

De même pour Allianz qui a lancé une campagne de prévention inédite sur le réseau social, accompagné du média Melty : « 5 moyens de planquer les clés de voiture d’un proche qui a trop bu ». Le message est fort et impactant : « « Laisse tes snaps disparaître, pas tes proches ».

Pour expérimenter les filtres Snapchat, téléchargez vous aussi l’application!

8 juin 2017   |    

Apple se lance dans la télé-réalité

Mardi  6 juin, Apple a lancé le premier épisode de son télé-crochet Planet of the Apps. Un objectif : découvrir les développeurs de demain, ceux qui seront capables de révolutionner le marché de l’application. 

Le concept 

Un candidat sur la scène, quatre fauteuils face à lui, soixante secondes pour convaincre… Non, ce n’est pas la nouvelle saison de The Voice mais bien le premier épisode de Planet of the Apps.  Les développeurs doivent présenter leur projet et séduire les quatre jurés. Actrices, Jessica Alba est aussi fondatrice de la société The Honest Compagny, Gwyneth Paltrow, créatrice de mode pour sa marque Goop Label. Deux jurés masculins les accompagnent. Will I Am, connu du grand public pour sa carrière de musicien, est également directeur de la création d’Intel. Quant à Gary Vaynerchuk, c’est un entrepreneur mondialement connu du web pour ses investissements (Uber, Tumblr, Facebook..)  et son expertise du marketing numérique. Ils seront tous les quatre présents pour conseiller les candidats dans leur projet.

Si les candidats sont sélectionnés lors de cette première étape, les développeurs pourront poursuivre leur projet et réfléchir aux stratégies de financement et de marketing, épaulés par leur coach. Près de dix millions de dollars sont en jeu pour les finalistes.

Un nouvel outil  qui va révolutionner le monde de demain? 

En faisant appel à des personnalités connus du grand public et surtout des jeunes, la marque peut espérer attirer de nouveaux utilisateurs sur Apple Music, où l’émission est exclusivement diffusée. Le format, déjà exploité, fonctionne et permet l’interaction avec le public. Comme Google, Facebook et Amazon, Apple s’attaque donc à son tour à la diffusion de contenus audiovisuels. Apple Music pourrait se révéler être le média de demain…

Au delà d’être un outil de communication et de promotion, Apple met à son service les talents de son pays : des hommes et des femmes créatifs capables de réfléchir à des projets « qui vont dessiner le futur, résoudre de vrais problèmes et changer nos vies ». Will I Am le dit : « les développeurs d’applications sont les nouvelles rock stars ». Ces applications pourraient bien révolutionner notre quotidien et faire partie intégrante de l’écosystème d’Apple. Un moyen de devancer Android… 

2 juin 2017   |    

De l’art de la communication en politique

Justin Trudeau et Emmanuel Macron nous ont offert un beau moment de complicité lors du sommet G7 en Sicile. Les fleurs, la mer turquoise en arrière-plan, le soleil éclatant : tout un cadre bucolique et harmonieux.  

Crédits photos : Stéphane de Sakutin / AFP

Les points communs entre les deux hommes sont vite trouvés : ils sont jeunes, ils sont libéraux, ils sont progressistes. Ils souhaitent incarner le changement. « L’amitié franco-canadienne a un nouveau visage », la politique aussi, selon les dires d’Emmanuel Macron sur Twitter.

La rencontre a été diffusée en instantané sur les réseaux sociaux, terrain où les hommes politiques peuvent se mettre en scène et toucher un jeune public. Cela donne une illusion de présence, cela touche à l’imaginaire collectif. Les deux hommes politiques connaissent le poids du symbolique et du signifiant.

Justin Trudeau s’affiche régulièrement sur les réseaux sociaux, en compagnie de sa femme et de ses enfants, comme l’avait déjà fait auparavant Barack Obama, as du storytelling. Décontracté, dynamique, souriant, il se donne l’allure d’un homme proche du peuple, d’un « Mister cool » rassurant. Justin Trudeau met au cœur de son programme les problématiques économiques, sociales et environnementales, et il  ne manque pas de l’illustrer sur Instagram. Clichés avec des réfugiés syriens, avec des enfants canadiens et même avec un panda.

Crédits Photos : Justin Trudeau

Quant à Emmanuel Macron, ses faits et gestes ne sont pas choisis au hasard. Premier discours présidentiel au Louvre, lieu chargé d’émotion, poignée de main virile avec Trump, visite de Vladimir Poutine à Versailles, lieu de la grandeur royale par excellence, tout est calculé. Il utilise les mythes français, comme le fait également Vladimir Poutine avec l’imaginaire russe. Il diffuse régulièrement des clichés véhiculant ses exploits d’ex-officier du KGB. La photo où il chevauche un étalon sauvage en Sibérie a fait le tour du monde.

L’art du storytelling est donc rentré dans les mœurs des politiques. Une nouvelle tendance que pourrait suivre les chefs d’entreprise ?

14 juin 2013   |    

La stratégie Web Social

Les 2 questions fondamentales qui doivent être posées en amont de toute réfléxion concernant une stratégie sur les médias sociaux sont :

  1. QUELS SONT LES OBJECTIFS A ATTEINDRE ?
  2. QUELS SONT LES MEDIAS REPONDANT LE MIEUX AUX OBJECTIFS ?

Voici une belle infographie proposée par infographics.sg sur les médias sociaux pour nous aider à cerner les différences entres les médias sociaux (typologie des contenus, de l’audience, etc.) et qui répond donc en partie à nos 2 questions.

Quel-social-media-utiliser-comment--F

 

3 juin 2013   |    

De l’intérêt du teaser

Berocca à travers son produit BeroccaBoost a conçu une opération de communication il y a 2 semaines à destination des jeunes.
L’opération principalement relayée via les réseaux sociaux et le site internet consistait à aider Romain qui avait un peu trop abusé de substances la nuit précédente (uniquement alcoolisées on imagine…:) ) et avait une présentation très importante dans son entreprise, ceci à travers un live interactif. Le live était assuré par des acteurs spécialistes de l’improvisation.
Les internautes avaient la main sur le scénario et pouvait proposer des situations à Romain. Une opération a priori bien pensée.

Capture

Mais… car il y a un mais, autant les teasers ont bien marché (environ 1 millions de vues) autant on peut penser que le live a fait un flop (nous n’avons pas les chiffres mais les vidéos replay avoisinent les 300 vues).
Plusieurs enseignements
La télé-réalité jouée par des acteurs n’a que peu d’intérêt car le scénario devient trop lisible et le jeu manque par défaut de réalisme.
Il y a longtemps que les chaînes proposant des émissions de télé-réalité ont abandonné les tunnels de diffusion de 5 heures et préfèrent les formats montés pour en tirer la substantifique moelle c’est-à-dire les morceaux croustillants.
Bref, l’engagement n’a pas été au rendez-vous
Mais ça serait trop sévère de parler d’échec car sur l’aspect teasing, l’opération a été un véritable succès. D’où l’importance d’en prévoir et d’asseoir des plans de com sur ce type de format (très court, punchy et réalisé) adapté au média internet.

31 mai 2013   |    

Le nouveau moteur de recherche de Facebook

Depuis 10 jours environ, l’interface de mon Facebook n’est plus la même. J’ai l’infime privilège de bénéficier du nouveau moteur de recherche de Facebook, le fameux « Social Search Graph » (mon interface est en anglais that is certainely why…) :

Nouvelle interface (anglais)

Nouvelle interface (anglais)

La barre du moteur de recherche prend désormais beaucoup plus de place et remplace les fonctionnalités de messagerie / de notifications / etc ; fonctionnalités qui sont désormais à droite de l’écran. Ce moteur vous permet d’effectuer des recherches sur plusieurs niveaux au sein de vos groupes d’amis et des cercles étendus. Ces recherches s’effectuent donc au sein de ce que vos amis et leurs réseaux partagent sur Facebook, ou ce qu’ils « like ».

L’interface est très facile à manier et un système de suggestion vous permet d’affiner votre recherche (par villes, types de lieux, visité par tels ou tels amis, etc. // par genre, par situation amoureuse, par employeur, par intérêt, niveau d’éducation, par cercles d’amis, etc.) et côté marque, c’est un bien bel outil de targeting en perspective…

On y voit un nouvel enjeu pour les établissements types restaurants / hôtels. Etant donné que c’est la force du réseau Facebook qui est exploitée pour cet outil ; le client pourra rechercher les restaurants / hôtels déjà fréquentés par leurs amis et ainsi avoir accès à des commentaires non anonymes (versus les sites d’avis). Une réelle opportunité d’avoir plus de trafic vers les pages et les sites des établissements, si toutefois ils mettent en place une véritable stratégie digitale.

Mais au fait quel est l’objectif de Marc Z. ? Que vous utilisiez le moteur de recherche de Facebook pour toutes vos recherches ! La guerre avec Google et consorts a commencé.

Sortie prévue en France en 2014.

moteur de recherche

page de résultats

27 mai 2013   |    

La vidéo qui s’arrête quand vous tournez la tête…

Créé par Volkswagen Brésil pour promouvoir la technologie Start-Stop de la marque, ce plugin Google Chrome interrompt la diffusion d’une vidéo lorsque vous tournez la tête.

C’est très ludique et très efficace.

On comprend bien le parallèle avec la technologie du géant allemand de l’automobile (qui coupe le moteur quand vous êtes à l’arrêt et le relance dès que nécessaire), mais maintenant imaginez ça pour de la publicité en ligne… Impossible d’accéder à votre site préféré tant que vous n’avez pas regardé la pub en intégralité… 

Certains sites comme ceux de Canal Plus et de TF1 vont dans cette direction. Si vous voulez regarder un contenu vidéo, vous devez d’abord voir la publicité en entier en gardant votre fenêtre ou votre onglet de navigateur actif (au premier plan donc) sinon la pub se met en pause…

a-clockwork-orange-1971

Malcolm McDowell dans « Orange Mécanique » de Stanley Kubrik

 

Mais au fait… c’est un peu le business model qu’avaient adoptés l’américain « SpiralFrog » et le français « Airtist » en 2007 : regardez la pub en intégralité, repérez l’indice et vous pourrez télécharger une piste de musique au format mp3. Aucune de ces deux startups n’a réussi a atteindre la rentabilité…

Il faut croire que les internautes ne sont pas prêts à tout pour la gratuité… et surtout pas à subir la contrainte des annonceurs !