26 juin 2017   |    

Comprendre la crise syrienne via le site Sarching for Syria, signé Google et l’UNHCR

« Six années de conflits ont fait des milliers de sans abri. Le monde entier cherche des réponses.  » Tel est le lancement du site Searching for Syria, créé par Google et l’UNHCR (The United Nations High Commissions for Refugees) en mai dernier. L’histoire syrienne se déploie au fur et à mesure des slides, au fur et à mesure des cinq problématiques abordées : Comment était la Syrie avant la guerre ? Que se passe t-il en Syrie ? Qu’est ce qu’un réfugié ? Où vont les réfugiés syriens ? Comment les aider  ? 

Une base de données certifiée

Searching for Syria est un site interactif et responsive, qui a pour objectif premier d’informer la population mondiale de l’état d’urgence dans lequel se trouve la Syrie. Si l’HCR vise à assurer la protection mondiale des réfugiés, Google permet l’organisation de l’information à l’échelle mondiale et la rend accessible grâce à ses plateformes (Recherche, Maps, YouTube, Chrome…). Via ses outils, l’histoire du pays est retracée.

En six ans de guerre, près de deux millions de Syriens ont été tués ou blessés, cinq millions ont quitté leur pays. Ces chiffres se mêlent aux images et aux témoignages. Nous pouvons notamment retrouver les tweets de Bana, 7 ans, qui ont fait le tour du monde. La petite fille fait entendre sa voix sur les réseaux sociaux, via des messages alarmants. Aujourd’hui réfugiée en Turquie, elle continue d’interpeller la population internationale. Le combat continue.


Afin de se rendre compte de la destruction du pays, des vidéos à 360 ont été tournées avant et après la guerre. Le centre culturel et artistique qu’incarnait la Syrie n’est plus qu’un amas de ruines.

Toutes ces informations ont été vérifiées et proviennent de sources sûres – l’Agence France Presse (AFP),Getty Images, The Guardian, Google Trends, l’UNESCO – s’ajoutant à celles de Google et de l’HCR.

Une volonté de contrer les idées reçues

« Le site Searching for Syria vise à mettre un terme aux mythes et idées préconçues sur la Syrie et les réfugiés, ainsi qu’à poser un regard neuf sur la pire tragédie humanitaire contemporaine », a déclaré Filippo Grandi, haut commissaire de l’HCR. Le site a pour vocation de sensibiliser le public et d’inciter à la mobilisation afin de combattre l’ignorance et les préjugés. Retour sur ces principales idées reçues :

« Les réfugiés arrivent tous en Europe ».  C’est faux. Selon l’HCR, 94% d’entre eux ont dû fuir dans les pays limitrophes. La Turquie et le Liban sont les deux pays les plus prisés. « Ils ne sont pas instruits ». 18% des immigrés syriens vivant aux Etats-Unis  possèdent un diplôme du supérieur contre 11% des Américains. Certains sont instituteurs ou développeurs, d’autres microbiologistes ou athlètes. Notons qu’Albert Einstein ou Sigmund Freud avait eux aussi trouvé exile. « Ce sont surtout des hommes ». Près de 75% des réfugiés enregistrés sont des femmes ou des enfants.
« Je ne peux rien faire » : Un simple partage sur les réseaux sociaux ou un don font la différence.

Découvrez à votre tour ce site très bien construit. 

 

24 octobre 2014   |    

Campagne Dr Martens

Gros coup de cœur pour cette campagne de Dr Martens

Pour celui qui est né dans les années 70, les souvenirs se vivent en couleurs délavées.
Nous savions alors que nous assistions à une rupture sans réaliser que c’était la fin de la lutte des classes.
Pendant que le monde ouvrier perdait la bataille sur l’autel du capitalisme, il la regagnait dans la rue à travers l’émergence d’une nouvelle culture. Ses représentants la révélèrent avec rage et fierté à travers son métissage, sa musique et ses tenues vestimentaires. Mods, ska, raggae, punk, skinhead, tous ces mouvements ont marqué de manière indélébile l’histoire. Le monde vivait à l’heure anglaise.
Avec une icône, la « doc », chaussure des ouvriers d’alors.
Et qui de mieux que Mike Skinner de « the streets » pour nous replonger dans cette époque à travers son flow « so rude », ininterrompu pendant 2 minutes 15. Avec ses images délavées.

Un superbe exemple de storytelling

17 octobre 2014   |    

Pub : la tendance « Behind the scene »

C’est désormais une figure imposée, les spots de pub sont accompagnés de leur « Behind the scene ». Un making of pour les curieux et surtout un moyen simple pour les marques, comme pour les agences de créer du brand content.

Du contenu essentiellement destiné au web.

Les réseaux sociaux, les channels Youtube : tout cela s’alimente et dans cette optique il faut produire toujours plus de contenu et profiter de chaque occasion pour le faire ! Le making of avec son coût de fabrication mesuré s’inscrit dans cette logique.

Mais la tendance ne s’arrête pas là, l’exemple de la dernière pub Toyota Corolla est frappant : le making off fait partie intégrante du scénario de la pub :

Cela n’empêche pas le constructeur de proposer également son « Behind the scene » :

Une stratégie adoptée par toute les marques ayant une forte présence digitale et de multiples canaux de diffusion.

29 octobre 2013   |    

La saga Uncle Drew by Pepsi Max – Episode 3

La saga « Uncle Drew » de Pepsi Max est déjà culte (on en parlait ici) ! Le troisième épisode repose sur la même idée que les précédents : le pivot NBA Kyrie Irving incarne « Uncle Drew », un vétéran qui cherche à reformer l’équipe de basket de sa jeunesse. Après Kevin Love dans l’épisode 2 c’est maintenant au tour de Nate Robinson (Denver) et de la joueuse WNBA Maya Moore (championne du Monde 2010 avec les USA) de le rejoindre. A eux trois ils vont mettre le feu au playground !

9 octobre 2013   |    

Ron Burgundy Héros d’une campagne Dodge !

Ron Burgundy est le personnage principal du film « Anchorman » interprété par Will Ferrel.  Il s’agit d’un présentateur de journal télévisé pas toujours très malin…

C’est pourtant à lui que Dodge a fait appel à lui pour promouvoir son nouveau SUV : le Durango.

La sortie de ce véhicule coïncide avec celle de Anchorman II en décembre. Concrètement, Dodge a réalisé une série de spots hilarants et à une landing page sur Youtube qui ouvre sur le configurateur automobile maison.

Nos spots préférés :

La bande annonce d’Anchorman II

 

14 juin 2013   |    

La stratégie Web Social

Les 2 questions fondamentales qui doivent être posées en amont de toute réfléxion concernant une stratégie sur les médias sociaux sont :

  1. QUELS SONT LES OBJECTIFS A ATTEINDRE ?
  2. QUELS SONT LES MEDIAS REPONDANT LE MIEUX AUX OBJECTIFS ?

Voici une belle infographie proposée par infographics.sg sur les médias sociaux pour nous aider à cerner les différences entres les médias sociaux (typologie des contenus, de l’audience, etc.) et qui répond donc en partie à nos 2 questions.

Quel-social-media-utiliser-comment--F

 

31 mai 2013   |    

Le nouveau moteur de recherche de Facebook

Depuis 10 jours environ, l’interface de mon Facebook n’est plus la même. J’ai l’infime privilège de bénéficier du nouveau moteur de recherche de Facebook, le fameux « Social Search Graph » (mon interface est en anglais that is certainely why…) :

Nouvelle interface (anglais)

Nouvelle interface (anglais)

La barre du moteur de recherche prend désormais beaucoup plus de place et remplace les fonctionnalités de messagerie / de notifications / etc ; fonctionnalités qui sont désormais à droite de l’écran. Ce moteur vous permet d’effectuer des recherches sur plusieurs niveaux au sein de vos groupes d’amis et des cercles étendus. Ces recherches s’effectuent donc au sein de ce que vos amis et leurs réseaux partagent sur Facebook, ou ce qu’ils « like ».

L’interface est très facile à manier et un système de suggestion vous permet d’affiner votre recherche (par villes, types de lieux, visité par tels ou tels amis, etc. // par genre, par situation amoureuse, par employeur, par intérêt, niveau d’éducation, par cercles d’amis, etc.) et côté marque, c’est un bien bel outil de targeting en perspective…

On y voit un nouvel enjeu pour les établissements types restaurants / hôtels. Etant donné que c’est la force du réseau Facebook qui est exploitée pour cet outil ; le client pourra rechercher les restaurants / hôtels déjà fréquentés par leurs amis et ainsi avoir accès à des commentaires non anonymes (versus les sites d’avis). Une réelle opportunité d’avoir plus de trafic vers les pages et les sites des établissements, si toutefois ils mettent en place une véritable stratégie digitale.

Mais au fait quel est l’objectif de Marc Z. ? Que vous utilisiez le moteur de recherche de Facebook pour toutes vos recherches ! La guerre avec Google et consorts a commencé.

Sortie prévue en France en 2014.

moteur de recherche

page de résultats

27 mai 2013   |    

La vidéo qui s’arrête quand vous tournez la tête…

Créé par Volkswagen Brésil pour promouvoir la technologie Start-Stop de la marque, ce plugin Google Chrome interrompt la diffusion d’une vidéo lorsque vous tournez la tête.

C’est très ludique et très efficace.

On comprend bien le parallèle avec la technologie du géant allemand de l’automobile (qui coupe le moteur quand vous êtes à l’arrêt et le relance dès que nécessaire), mais maintenant imaginez ça pour de la publicité en ligne… Impossible d’accéder à votre site préféré tant que vous n’avez pas regardé la pub en intégralité… 

Certains sites comme ceux de Canal Plus et de TF1 vont dans cette direction. Si vous voulez regarder un contenu vidéo, vous devez d’abord voir la publicité en entier en gardant votre fenêtre ou votre onglet de navigateur actif (au premier plan donc) sinon la pub se met en pause…

a-clockwork-orange-1971

Malcolm McDowell dans « Orange Mécanique » de Stanley Kubrik

 

Mais au fait… c’est un peu le business model qu’avaient adoptés l’américain « SpiralFrog » et le français « Airtist » en 2007 : regardez la pub en intégralité, repérez l’indice et vous pourrez télécharger une piste de musique au format mp3. Aucune de ces deux startups n’a réussi a atteindre la rentabilité…

Il faut croire que les internautes ne sont pas prêts à tout pour la gratuité… et surtout pas à subir la contrainte des annonceurs !

26 mai 2013   |    

Paris + Cinéma + Réalité augmentée

Le Festival de Cannes est terminé ? Vive Cinemacity !

Cinemacity (production Arte et Small bang) propose une expérience unique autour du cinéma grâce à la réalité augmentée. Des balades seront proposées pour découvrir la ville à travers le cinéma. Pour cela, il suffira de se laisser guider par l’application qui va géolocaliser des extraits de films à l’endroit même où ils ont été tournés.

Un très bel exemple d’utilisation de la réalité augmenté ; lancement prévu pour cet été.

Les détails ici :