8 juin 2017   |    

Apple se lance dans la télé-réalité

Mardi  6 juin, Apple a lancé le premier épisode de son télé-crochet Planet of the Apps. Un objectif : découvrir les développeurs de demain, ceux qui seront capables de révolutionner le marché de l’application. 

Le concept 

Un candidat sur la scène, quatre fauteuils face à lui, soixante secondes pour convaincre… Non, ce n’est pas la nouvelle saison de The Voice mais bien le premier épisode de Planet of the Apps.  Les développeurs doivent présenter leur projet et séduire les quatre jurés. Actrices, Jessica Alba est aussi fondatrice de la société The Honest Compagny, Gwyneth Paltrow, créatrice de mode pour sa marque Goop Label. Deux jurés masculins les accompagnent. Will I Am, connu du grand public pour sa carrière de musicien, est également directeur de la création d’Intel. Quant à Gary Vaynerchuk, c’est un entrepreneur mondialement connu du web pour ses investissements (Uber, Tumblr, Facebook..)  et son expertise du marketing numérique. Ils seront tous les quatre présents pour conseiller les candidats dans leur projet.

Si les candidats sont sélectionnés lors de cette première étape, les développeurs pourront poursuivre leur projet et réfléchir aux stratégies de financement et de marketing, épaulés par leur coach. Près de dix millions de dollars sont en jeu pour les finalistes.

Un nouvel outil  qui va révolutionner le monde de demain? 

En faisant appel à des personnalités connus du grand public et surtout des jeunes, la marque peut espérer attirer de nouveaux utilisateurs sur Apple Music, où l’émission est exclusivement diffusée. Le format, déjà exploité, fonctionne et permet l’interaction avec le public. Comme Google, Facebook et Amazon, Apple s’attaque donc à son tour à la diffusion de contenus audiovisuels. Apple Music pourrait se révéler être le média de demain…

Au delà d’être un outil de communication et de promotion, Apple met à son service les talents de son pays : des hommes et des femmes créatifs capables de réfléchir à des projets « qui vont dessiner le futur, résoudre de vrais problèmes et changer nos vies ». Will I Am le dit : « les développeurs d’applications sont les nouvelles rock stars ». Ces applications pourraient bien révolutionner notre quotidien et faire partie intégrante de l’écosystème d’Apple. Un moyen de devancer Android… 

20 mai 2013   |    

il y a eu Instagram, Hipstamatic

Rappelons nous ces films tournés en 8mm sans le son qui nous faisaient voir des gens sur la plage en train de rire, de profiter de la vie sur leurs pliants avec leur glacières et les enfants qui construisaient un château de sable etc etc. Un temps qui n’existe plus. FAUX !!! COMPLETEMENT FAUX !!! Ce temps béni va revenir grâce à l’application 8mm disponible sur Itunes. Et nous parions qu’il y aura dans peu de temps un véritable engouement.
Cette application bénéficie en plus d’un véritable effet d’aubaine puisque le réalisateur Malik Bendjelloul tout juste oscarisé pour « Searching For Sugar Man » vient d’annoncer qu’il a pu finir son documentaire sur la vie de sixto rodriguez grâce à cette application. Pas assez de budget pour son film tourné en 8mm l’a contraint à s’équiper de cette app.
Bon et comme dans peu de temps, tous nos films ressembleront à ça, quel champ d’application pour les marques à prévoir… ?! Affaire à suivre…

7 mai 2013   |    

Pourquoi le challenger est drôle ? Microsoft, Apple et Samsung

C’est amusant de voir le changement d’attitude des marques selon leur part de marché. Microsoft(comme IBM, il y a 20 ans), longtemps leader a eu une image technologique, distanciée, voire hautaine avec son public au contraire d’un Apple challenger qui était proche, sympathique, et drôle. Les temps ont bien changé et les rôles sont aujourd’hui inversés. Et bizarrement la communication également. A se demander pourquoi le leader en oublie systématiquement son humour et que le challenger le développe. Paradygme de communication. En tous cas, Microsoft revient dans le jeu et s’amuse de la guerre Apple et Samsung avec une signature impactante, simple, et engageante. « Don’t fight. Switch ».